Главная / СМИ о нас / "Le Courrier de Russie" 14.11.2016

"Le Courrier de Russie" 14.11.2016

Fanclastic, la réponse russe à Lego

« J’adorais jouer aux Lego, mais il y avait un problème : on ne pouvait assembler les pièces que selon un axe vertical, et puis, elles ne tenaient pas bien en place »

Fanclastic est le nom d’une gamme russe de jouets de construction, conçue et fabriquée à Moscou. Lancée en octobre 2015, la marque, qui se vend déjà en Russie, en Allemagne et en République tchèque, se prépare à conquérir le monde. Le Courrier de Russie a testé pour vous.

Des enfants jouent avec un Pokémon Fanclastic dans un parc de Moscou. Crédits : DR
Des enfants jouent avec un Pokémon Fanclastic dans un parc de Moscou. Crédits : DR.

Enfant, Dmitri Sokolov aimait les jeux de construction. « J’adorais jouer aux Lego, mais il y avait un problème : on ne pouvait assembler les pièces que selon un axe vertical, et puis, elles ne tenaient pas bien en place », se souvient ce programmeur de 48 ans. C’est dès cette époque que Dmitri s’est mis à rêver d’un jeu de construction permettant d’assembler les éléments dans tous les sens. À l’âge de 25 ans, il s’y attelle : le programmeur crée, sur ordinateur, les maquettes de son futur jeu – un parallélépipède rectangle que l’on pourra compléter par le haut, le bas et les quatre côtés. Mais Dmitri devra attendre une vingtaine d’années avant de voir sa création atterrir dans les rayons des magasins.

Fanclastic a vu le jour dans l’ancienne usine militaire de Khrapounovo, près de Noguinsk, dans la région de Moscou, où Dmitri travaille. En 2013, les propriétaires de cette usine fondée il y a 60 ans et qui, depuis 2001, ne fabrique plus d’équipement militaire mais des emballages pour de la sauce mayonnaise, se demandaient précisément comment diversifier leur activité. La proposition de Dmitri est tombée à pic : Un jeu de construction ? Pourquoi pas ?! « Je leur ai présenté mon projet, et ils m’ont suivi ! », confie le programmeur.

Les essais lui ont pris un an. Dmitri a suivi de près la fabrication des premiers échantillons et, en 2015, l’usine de Khrapounovo lançait la production en série de Fanclastic. « Le pari de la diversification a été tenu ! », note Dmitri, dans un sourire.

« Un projet prometteur »

Fanclastic. Crédits : DR
Fanclastic. Crédits : DR.

L’équipement servant à fabriquer le jeu est russe, seule la matière première est importée. « Pour l’instant, nous utilisons le plastique ABS allemand, de très haute qualité : il est léger, résistant et sans danger pour les enfants, explique Dmitri. Mais dès que nous aurons trouvé un fournisseur local possédant une certification européenne, nous travaillerons plutôt avec lui », poursuit-il. Pourtant, le plus difficile est à venir : fabriquer un bon produit ne suffit pas, il faut encore le promouvoir auprès des acheteurs potentiels. Ce qui n’est pas une tâche aisée sur un marché occupé à 80 % par la marque Lego.

Ici, Dmitri a fait appel aux services de Nina Mychanskaïa, experte en marketing d’une société qui s’est occupée de la promotion de Lego en Russie dans les années 1990. Quand Dmitri lui a exposé le projet Fanclastic, Nina n’a pas hésité une seconde. « Le concept m’a immédiatement paru très prometteur. Et je travaille aujourd’hui à le faire connaître dans le monde entier », explique la directrice commerciale de Fanclastic, enthousiaste.

La tour Eiffel rouge, de trois mètres de haut, entièrement assemblée à partir de pièces du jeu Fanclastic. Crédits : DR
La tour Eiffel rouge, de trois mètres de haut, entièrement assemblée à partir de pièces du jeu Fanclastic. Crédits : DR.

Nina m’accueille dans le bureau de vente de la marque pour me faire découvrir l’univers Fanclastic. À l’entrée trône une tour Eiffel rouge, de trois mètres de haut, entièrement assemblée à partir de pièces du jeu. « Il a fallu 4 500 éléments pour bâtir cette tour de rêve, commente Nina. Elle pèse 20 kilos ! » La directrice commerciale assure que Fanclastic est l’outil idéal pour construire des maquettes d’installations techniques et industrielles. « Dans une école, les élèves ont même fabriqué une maquette du pont de Crimée, qui n’existe pas encore ! », raconte-t-elle, précisant que le principe d’assemblage de Fanclastic permet de fabriquer des bâtiments et des voies de transport. « Vous voulez jouer à Star Wars et aménager une planète ? Pas de problème ! », lance-t-elle.

Nina me tend une figurine de bateau de 50 cm de long. « Regardez ! Les pièces tiennent bien en place et ne se détachent pas au moindre mouvement », souligne-t-elle. La construction que j’ai en main a en effet l’air solide. « Fanclastic contribue au développement de la motricité fine et des centres de la parole chez les enfants de trois à huit ans, assure la directrice commerciale. Et chez les adultes, il permet de prévenir certaines pathologies, comme la maladie d’Alzheimer. »

« Des dizaines de modèles différents »

Pour promouvoir le jeu auprès des jeunes, Nina organise régulièrement des séances d’initiation dans les collèges moscovites, proposant aux élèves de tester Fanclastic pendant leurs cours de technologie. « Alors que Lego propose de reproduire des modèles établis, Fanclastic fait largement appel à la créativité », insiste Nina. Ainsi, au cours de ces séances, elle propose aux collégiens un thème – l’aéroport, par exemple – et les incite à laisser libre cours à leur imagination. « Même avec l’assortiment le plus modeste, qui compte une trentaine de pièces, on peut construire des dizaines de modèles différents », poursuit la directrice commerciale.

Chez Fanclastic, tous les sets sont compatibles entre eux, ainsi qu’avec les pièces Lego. « La prochaine étape, c’est la création d’un logiciel qui permettrait de développer des modèles virtuels à partir de pièces Fanclastic », reprend Dmitri, songeur.

En vente chez Auchan

Forteresse Fanclastic. Crédits : DR
Forteresse Fanclastic. Crédits : DR.

Le prix d’un set Fanclastic oscille entre 500 roubles pour une boîte de 27 pièces et 4 000 roubles pour celle de 300 pièces – soit deux fois moins cher que la concurrence étrangère. Avec la crise, les consommateurs russes ont un budget réduit pour les jouets, et Fanclastic compte bien en profiter. Cela fait à peine un an que le jeu a débarqué sur le marché, et son créateur estime qu’il est encore trop tôt pour parler de rentabilité. Il précise toutefois que Fanclastic est déjà en vente dans quarante villes de Russie, dans des librairies, des magasins de jouets, et même chez Auchan. Dmitri Sokolov a déjà obtenu un brevet d’invention pour son jeu au Japon, aux États-Unis, en Union européenne, en Inde, au Brésil… onze pays en tout. « Récemment, nous avons été contactés par un distributeur britannique qui souhaite lancer Fanclastic sur le marché des services éducatifs », se félicite Nina, qui travaille à un programme de formation pour les enseignants russes de technologie. La directrice commerciale est consciente que le produit est nouveau et nécessite d’être correctement présenté et expliqué. « Tout comme Lego au moment de son implantation en Russie…, souligne-t-elle. En 1992, ici, personne ne voulait acheter un truc pareil ! », assure Nina, qui se souvient avoir dû organiser des ateliers pour les distributeurs potentiels. « Je leur ai montré comment manier les pièces et construire les modèles – et quand ils ont compris comment ça marchait, les ventes ont démarré ! »

Fanclastic saura aussi se frayer son chemin, Nina en est convaincue. « Nous allons bientôt conquérir le monde », lance-t-elle, amusée. Et visiblement, elle ne plaisante qu’à moitié : le jeu est déjà commercialisé en République tchèque et en Allemagne, et les prochaines destinations, à l’export, sont la Chine, l’Italie et les États-Unis.

FANCLASTIC EN CHIFFRES

  • 12 types de pièces de sept couleurs
  • 17 sets de pièces permettant d’assembler plus de 50 modèles
  • 420 roubles : c’est le prix du plus petit set, le « Casse-Tête », de 27 pièces
  • 25 000 roubles : c’est le prix du plus grand set, le « Maxiclastica », de 2 660 pièces

Источник: http://www.lecourrierderussie.com/economie/2016/11/fanclastic-jouets-lego-construction-fabrication-moscou/

15 Ноября 2016
 НАШИ НАБОРЫ 
Бластерология
2 065 руб. 1 693 руб.
Бластерология

©2017 FANCLASTIC™.
При перепечатке материала ссылка на fanclastic.ru обязательна